Skip to content

HOW TO MAKE IT IN AFRICA…

2 of my 4 notebooks

Hello !! Alors, j’ai passé un bon moment à Kinshasa pour bosser sur ma prochaine collection et puis d’autres bricoles dans la foulée.

Hello !! So, I spent few time in Kinshasa to work on my next collection and then other things.

J’ai cette fois-ci essayer de partager un peu plus que d’habitude et j’ai été surprise d’avoir autant de retours et surtout d’interrogations sur Kinshasa en tant que ville mais également sur mon choix. Un choix qui en étonne plus d’un, Investir au Congo. Chaque jour vous me poser cette question. Pourquoi je m’entête à entreprendre dans un pays dit « dangereux », un pays de guerre, un pays où les militaires font partis du paysage, un pays d’apparence Chaotique . Le plus drôle est de voir que le questionnement se fait dans les 2 sens. De par les Kinois qui ne croient plus en rien ou que cela étonne simplement qu’une jeune fille aux allures juveniles et bien Frenchy, puisse venir seule dans « la jungle » Kinoise ainsi que via des Occidentaux. Mais j’ai tendance à rétorquer que si les Belges, Français & Co continuent de venir, c’est qu’il y a bien quelque chose nous meme n’exploitons pas. #OpenYourEyes.

This time I try to share a bit more than usual and I was surprised to have so many returns and especially questions about Kinshasa as a city but also about my choice. A choice that astonishes more than one, Investing in Congo. Every day you re asking me this question. Why do I insist on undertaking in a country called « dangerous », a country of war, a country where the military are part of the landscape, a country of Chaotic appearance. The funny thing is that the questioning is done in both directions. By the Kinois who no longer believe in anything or that are just astonishing that a young « frenchy » girl , can come alone in the Congolese « jungle » as well as via Westerners. But I tend to retort that if the Belgians, French & Co continue to come, it is that there is indeed something we do not even exploit. #OpenYourEyes.

 

Par contre beaucoup d’entre vous m’ont remercié de les avoir voyager avec moi à travers mes photos Instagram, et me prennent du coup pour le « Routard Congolais » (dixit Majoie), certains m’ont promis de venir…Et j’adorerais TOUS vous voir à Kinshasa autour d’un bon Ntaba, Poulet Mayo or whatever mais une grosse table (Hello Abderrahim !!!!!)

On the other hand many of you thanked me for traveling with me through my photos Instagram, and take me for the « Congolese Routard » (dixit Majoie), some promised me to come … And I ‘ Would love to see you in Kinshasa around a good Ntaba, Chicken Mayo or whatever but a big table (Hello Abderrahim !!!!!)

Je dois vous avouer que c’est un environnement totalement different. Je ne compare que rarement les pays dans lesquels je vais. Disons que dans chacun des pays j’essaye de me créer une « routine » selon l’espace donné & la culture lui correspondant. Un exemple, je ne viens pas à Kinshasa chercher une baguette pour mon petit dej, par contre, selon les habitudes culturelles je trouverai la recette que je préfère afin de remplacer cela. Bien que je ne déjeune jamais.

I must admit that it is a totally different environment. I rarely compare the countries in which I am going. Let’s say that in each country I try to create a « routine » according to the space and the corresponding culture. An example, I dont come to Kinshasa to look for a french bread for my breakfast, however, according to the cultural habits I will find the recipe I prefer to replace it. Although I never lunch tho.

J’ai partagé une partie de mon séjour avec Angel du blog, http://www.myentrepreneurdiary.com un des visage derriere ce super Event « HAPPY 50 », avec qui je cuisine des choses, je vous en reparlerai peut être prochainement !

I shared a part of my trip with Angel of the blog, http://www.myentrepreneurdiary.com one of the faces behind this super Event « HAPPY 50 », with whom Im cooking somethings I will talk about it soon!

Angel & I

Angel a tendance à m’appeler la « Kinoise » car en effet je suis assez rodée sur beaucoup de choses, et clairement je me sens comme un poisson dans l’eau. Il y a des taxi dit « express » donc ils vous emmènent au pied de votre porte, ou alors le « classique », vous le partagez donc avec d’autres personnes allants dans la meme direction. Ainsi il faut des fois en prendre plusieurs avant d’arriver à votre destination finale. C’est un peu comme faire des correspondances dans le metro, sans avoir le plan du metro entre les mains…il faut l’avoir dans la tête. Et en fait je prend les taxis locaux (sauf lorsque je suis flemmarde), car je connais pas mal de correspondances, de references alors elle en ris #LOL. Un trajet en normale coute 500FRC= Soit moins de 0.50€ ou encore 350FRC dans un quartier comme NDJILI par exemple (on s’eloigne du centre). Le secret, le voici. Il y a 3ans je suis venue toute seule, mon père voulait absolument que je ride avec des personnes de ma famille et finalement j’ai pris la décision de réellement vivre seule et me débrouiller. Cela m’a clairement permet de découvrir Kinshasa sous un autre angle, avec mon propre oeil, sans me poser de barrières et surtout en oubliants surtout les craintes. Ce qui ns vous empêche pas d’etre prudente, comme partout. Au fur et à mesure je me suis fait des amis, des connaissances sur place qui partagent mes centres d’intérêts mais j’ai égalent trouvé mes repères, tres important !

Angel tends to call me the « Kinoise » because in fact I am quite experienced on many things, and clearly I feel like a fish in the water. There are « express » taxis so they take you to the foot of your door, or the « classic », so you share it with other people going in the same direction. So sometimes you have to take few different cab before arriving at your final destination. It’s a bit like making connections in the metro, without having the map of the metro in your hands … you have to have it in your head. And in fact I take the local taxis (except when I’m lazy), because I know quite a lot of stops, references…She loves laughing about that. A trip in normal cost is 500FRC = Be less than 0.50 € or 350FRC in a neighborhood like NDJILI for example (one moves away from the center). Here, my secret . Three years ago I came by myself, my father absolutely wanted me to ride with people of my family and finally I made the decision to actually live alone and get by. This made it clear to me to discover Kinshasa from another angle, with my own eye, without putting me of barriers and above all especially forgetting the fears. Which does not stop you from being careful, as everywhere. As time went by I made friends, acquaintances on the spot who share my interests but I also found my bearings, very important!

Lorsqu’on vient ici il y a, au debut, des choses qui vont automatiquement engendrer une remise en question sur TOUT, votre identité & vos ambitions. Jusqu’ou êtes vous prêt à aller ? Qu’est ce qui pourrait vous faire abandonner votre projet ? ect…

When you’re coming in Kinshasa, at the beginning, things that will automatically generate a self questioning on everything, your identity and your ambitions. How far are you ready to go? What might make you abandon your project or not? Is it really what do you want ? ect …

Et c’est quelque chose que nous avons explorer avec Angel au quotidien bien que ce ne soit pas notre premiere fois. Mais disons que c’est toujours plus intéressant de partager nos expériences, angoisses, joies dans cette vie difficile d’entrepreneur. D’ailleurs, Je vous conseille, si vous souhaitez entreprendre d’avoir un cercle avec qui partager car contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela vous fera avancer sur beaucoup de points !

And that’s something we’ve been exploring daily with Angel although this is not our first time. But let’s say it’s always more interesting to share our experiences, anxieties, joys in this difficult entrepreneurial life. Besides, if you want to undertake, I would advise you, to have a circle with whom to share because contrary to what one might think, this will make you advance on many points !

Green Space & Green Hair

Sinon j’aurais adoré vous faire vivre Kinshasa à travers des videos car elle c’est une ville qui vit avec le son, les klaxons, le bruits, la musique ! Mais comment vous dire…poster une video Story…c’est un peu comme lorsqu’on essayait de télécharger une chanson via SHAERAZADE à l’époque ! Mais par moment ca glisse, c’est aléatoire donc j’ai simplement abandonné cette option #MDR

Otherwise I would have loved to make you live Kinshasa through videos because it is a city that lives with the sounds, the horns, the noises, the music! But how to tell you … posting a video on InstaStory … it’s a bit like when we used to try to download a song via SHAERAZADE at the time! But sometimes it working, it’s random so I simply gave up this option #LOL

INTERNET à Kinshasa. Une longue histoire. Il existe je vous rassure, cependant à quelle allure, et surtout à quel prix ? Je vous conseille d’éviter ORANGE, et sinon AFRICEL à la côte donc vous savez deja quoi faire ! En fait il faut etre un l’AS de combinaison de credit internet & bonus afin d’utiliser le net au mieux à tous les niveaux ! Ce qui n’empêche que j’ai « constamment » besoin d’être connecté vis à vis de mon Job donc on finis toujours par trouver un compromis.

INTERNET in Kinshasa. A long story.Its really expensive  to be 24HRS connected !! I will advise you to avoid ORANGE, and try AFRICEL so you already know what to do! In fact you have to be a beast at making the perfect combination of internet credit & bonus in order to use the internet in a smartly way ! Nevertheless, I « constantly » need to be connected to do keep my Job so I do always find a compromise.

Et je ne parlerais pas de mon combat avec WETRANSFER…ou le fait que SPOTIFY ne fonctionne pas ici arffff…bon tout est toujours possible mais c’est combat au quotidien. Ou encore Arriver chez un Imprimeur qui vous dit qu’il n’a pas d’électricité…Enfin je pourrais vous faire une liste de plaintes cependant il y a quelque chose de #MAGIC avec cette ville, je ne saurais vous l’expliquer, au delà du fait que ce soit chez moi. Et puis ça joue, d’être Noire dans une pays de personnes en majorité Noirs ! Je vous assure !!! Vous n’avez pas idée !

And I would not talk about my fight with WETRANSFER or the fact that Spotify is not working here arfff… well everything is always possible but it’s fighting everyday. Or get to a Printer who tells you that he has no electricity … I could give you a list of complaints however there is something #MAGIC with this city, I can not explain it to you, Beyond the fact that it is at home. By the way, to be Black in a country of people in majority blacks, its something different ! I assure you !!! You have no idea!

J’ai plusieurs amis d’origines différentes à Kinshasa qui vous diront la meme chose, il nous manque encore pas mal de choses mais l’amour qu’on a ensuite pour ce pays n’a pas de comparatif ! Comme dirait Brunette « En Afrique, il y a Le Congo et les autres »Et puis je suis une challenger, Kinshasa c’est une ville de Guerrier, ici 70% des habitants sont entrepreneurs sans meme le savoir ! C’est FOU !!! Kin c’est le synonyme parfait du mot « VIE », et c’est beau de voir des gens vivre chaque seconde comme si c’était la dernière, comme me disait un chauffeur taxi il vit « A chaque jour suffit sa peine ».

I have several friends from different countries in Kinshasa who will tell you the same thing, we still miss a lot of things but the love that we have for this country has no comparison! As Brunette would say « In Africa, there is the Congo and the others » And then I am a challenger, Kinshasa is a city of Warrior, here 70% of the inhabitants are entrepreneurs without even knowing it! It’s crazy !!! Kin is the perfect synonym for the word « LIFE », and it’s nice to see people living every second as if it were the last, as a taxi driver said to me « Every day is enough for his trouble. »

Mont Ngaliema

J’essayerai prochainement de vous faire un vrai guide avec les quartiers leur caractéristique et ce que j’y fais car nous avons remarqué, Angel & moi, que nos petites activités on suscité votre attention, et oui il y a beaucoup de choses à faire dans cette ville  ! Dernier detail je n’avais jamais retrouvé autant de verdure dans cette ville ! J’irais faire du cheval la prochaine fois, apparement le centre Hippique est super beau ! Chaque voyage Kin La Belle me montre une nouvelle facette d’elle même…Comme je dis souvent c’est comme une histoire d’amour, on se dispute mais au final c’est Kin & Moi ou rien.

I will soon try to make you a real guide with the neighborhood their characteristic and what I do because we have noticed, Angel & me, that our little activities have attracted your attention, and yes there is a lot to do in this city ! Last detail I had never found so much greenery in this city! I would go horseback riding next time, apparently the horse center is really beautiful! Every trip Kin La Belle shows me a new face of itself … As I often say it’s like a love story, we argue a lot but in the end it’s Kin & Me or nothing.

Fleuve Congo – Vue sur Brazzaville, les 2 capitales les plus proches du monde/View of Brazzaville, the closest capitals

Désolé j’ai l’impression d’avoir parlé beaucoup bien qu’il y ait encore beaucoup à dire comme on dit chez nous, « na bombi masolo », je continuerai plus tard, je dois retourner aux problématiques Françaises.

Sorry I feel like I have spoken a lot although there is still a lot to say as we say, « na bombi masolo », I will continue later, I have to go back to the French problems.

Congolaisement Votre,

T.

 

 

2 Comments

  1. Rahila Rahila

    Poetically kinois sorry I speak franglish
    Rahila x

  2. Kande Kande

    Pour moi Kinshasa au delà du simple fait d’être la capitale ou la vitrine du Grand Congo; c’est aussi une ville où bouillonne une incroyable énergie, où règne une combativité à toute épreuve où la débrouillardise, l’ingéniosité, l’inventivité sont une mentalité ( et en parlant de mentalité, je pourrai presque dire qu’elle est génétique).

    C’est la ville qui a vu éclore le talent de PAPA WEMBA, WENGE MUSICA, LUAMBO MAKIADI, ZAIKO LANGA LANGA, KING KESTER, Maître LIYOLO, NADAYE MUTUMBULE mais aussi vu construit les œuvres de Eugène PALUMBO, Fernand TALA N’GAI, PERRAZZONE, MUKADI, etc …

    Une ville qui à l’image des autres villes de la RDC voit des jeunes hommes et femmes jour après jour dans l’informel poursuivre le bonheur.

    Certes tu dis que certains trouvent dans mon pays une apparence chaotique, un pays dangereux, un pays de guerre, un pays où les militaires font parti du paysage ( en citant tes propos); beaucoup d’autres comme moi voyons dans ce pays un formidable bouillonnement d’énergie cosmique ( et j’insiste sur le mot cosmique) qui a juste besoin d’être canalisé afin non seulement d’améliorer les quotidiens des congolais par la passion, le travail, la justice, une vraie politique de gestion, de contrôle, et de respect de la chose publique, etc … mais aussi de faire rayonner le Congo ainsi que l’Afrique.

    Que tes amis viennent! Banda c’est Paris! Lemba c’est Paris! Ezo zela bango! Les ntaba, Poulet 🍗 Mayo, Kwanga, Petite Ya quartier, Nana Sebène et autres les attendent …

    Pour moi personnellement qui n’ai eu qu’à vivre successivement à LUSAMBO, KISANGANI, & KINSHASA; et mieux encore pour mes parents qui ont eu à vivre à BUKAVU, GOMA, WALIKALE, LUBUMBASHI, LIKASI, LUSAMBO, MANGAI, TSHIKAPA, LUEBO, KANANGA, MBUJI-MAJI, ils ont pu se rendre compte de leur yeux que certes les mentalités sont différentes mais encore mieux il a ce #Truc en commun qu’ont les congolais d’ici et de la diaspora: C’est la joie de vivre et ce malgré les nombreuses difficultés qui jallonent le pays.

    Arrivé a Kin il y a 10 ans, j’ai compris rapidement qu’il fallait connaître les grands repères que sont: La Place Victoire, Rond Point Ngaba, UPN, Campus/Unikin, 7ème Rue, Bon Marché, Blvd du 30juin, Matete, Lemba Super et Terminus, Zando, Rond Point Huileries, Kintambo Magasin, Kinsuka, Bandal Tshibangu et Molaert, Ngjili Brasserie, Masina Sans Fil, etc …

    Ces points de référence si on les connaît bien nous aident à mieux s’orienter.

    Internet à kin et plus encore au Congo est une longue histoire, je dirai mieux encore que ça pourrait être un vrai sujet de thèse de doctorat lol 😂 …. Et à cette matière tu as tout compris! J’ajouterai juste que quand tu viens, active déjà un VPN, car il y a eu 2 black out en 2ans et cette mode peut-être activée à tout moment dépendant de l’humeur de certains, je t’épargne les détails …

    On a pas Spotify, apple musique ou tidal pour le moment mais cela n’empêche en rien d’être à la page sur le tout dernier Beyoncé! Et sur ce j’ai une petite anecdote:
    J’ai vu un p’tit gamin chanter holla holla we dem boyz à l’époque où c’était un tube, je me suis à chanter le refrain à l’unisson avec le gamin puis je lui ai demandé ce que le refrain signifiait et il me répondit:  » Alobi toza ba yaya, azo yembela biso ba yaya ».
    Cette phrase a suffit à illuminer ma journée et m’a rappelé que même dans les moments les plus difficiles de la vie, il y a toujours de quoi sourire, de quoi dire merci, bref de quoi être reconnaissant, ne fus que pour le simple fait d’être en vie ou en bonne santé.

    Être noir dans un pays de personnes en majorité noire, à cela je te répond: BIENVENUE CHEZ TOI, KARIBUNI KWETU, DIPINGANA JIMPE

    Et enfin vu tu es passionnée d’architecture, je te recommande quelques sites à visiter dont tu pourrais apprécier:
    *Le Parc Présidentiel ( qui est malheureusement militarisé et donc inaccessible au Public)
    *La Place des Évolués avec sin jardin,
    *Les quartiers Righini (Wenge, Parc Virunga, Kitona, Mfumu Nsaka, etc …), Salongo (Centre, Léopards, Tigre, Safricas, ect …) le Rond Point Terminus et Super à Lemba,
    *Les constructions de la commune de Yolo,
    *L’Unikin, son campus er le Plateau des Professeurs à Lemba,
    *L’académie des Beaux-Arts,
    *Le jardin Botanique,
    *La Place Gare Centrale,
    *Kinsuka,
    *L’ASK, à Macampagne
    *Cinekin au Collège Boboto

    Tu verra différents ensembles urbains qui ont certes pour certains par leur aspect actuel perdu de leur superbe relater l’histoire et l’évolution de la ville …

    Qui sait peut-être y trouveras-tu l’inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *